• 06 79 46 18 75
  • Contact


Tag - étiquette

lundi 11 avril 2016

Contrefaçon

Une idée originale pour lutter contre la fraude sur les étiquettes de vins.
 

Lire la suite...


lundi 06 août 2012

Etiquettes de vin

Certains producteurs de vin n'hésitent pas à faire de l'humour sur les étiquettes ornant leurs bouteilles, je vous en livre quelques unes.

Vous avez pu goûter certains de ces vins au cours de stages Vigne & Sens.

Commençons par la cuvée Point G de France Gonzalvez dans le Beaujolais :

Nous avons aussi la cuvée P'tite Gâterie du domaine des Griottes en Anjou :

Deux cuvées du Domaine de la Tour Grise dans le Saumurois :

Le Chateau Renaissance dans le Bordelais et sa cuvée "Brèves de comptoir"

Pascal Simonutti et son humour très particulier avec des références musicales ou autres...

Voilà ! Si vous tombez - chez un bon caviste - sur une de ces cuvées, ne soyez pas septiques, ces vins sont très bons.


vendredi 08 juin 2012

Etiquettes de vin

Les nouvelles étiquettes imprimées après le 30 juin 2012 devront indiquer si le vin contient des traces d'œuf ou de lait. Ces indications sont imposées  par une règlementation européenne pour informer les personnes allergiques. Jusqu'à présent la filière vin échappait à l'obligation d'indiquer que le vin pouvait contenir des traces d'œufs et de lait. Certains vignerons pour clarifier leurs vins, utilisent les blancs d'œufs ou encore des poudres de lait.

Cette nouvelle obligation a fait des vagues dans la profession ; en effet, d'après le président de la société d'allergologie, ces produits ne provoqueraient que des réactions allergiques qui se manifestent par des éternuements ou encore des picotements aux yeux. L'autre argument avancé par certains vignerons consiste à dire que le consommateur va être de plus en plus perdu en lisant une étiquette de vin. Depuis 2005, l'indication "contient des sulfites" est obligatoire et elle vous dit qu'un vin contient au moins 10 mg de sulfites par litre, mais pas si le vins en contient plus.

Certes, mais qu'en sera-t-il quand l'obligation d'indiquer l'utilisation d'anhydride carbonique, de dichlorhydrate de thiamine, de polyvinylpolypyrrolidone, d'acide méta tartrique, de caramel afin de renforcer la couleur, d'alginate de calcium, ou d'alginate de potassium, de carboxyméthylcellulose pour assurer la stabilisation tartrique, de tanins, de copeaux de bois, de levures éxogènes etc...sera obligatoire.

Bonne dégustation


mardi 31 mai 2011

L'étiquetage des vins.

La mention du degré d'alcool sur une étiquette de vin est obligatoire depuis le 1er mai 1988 ; tout comme la mention "contient des sulfites" depuis le 25 novembre 2005 . Depuis octobre 2007, un avertissement dédié aux femmes enceintes est obligatoire pour tous les alcools, donc le vin.

Le ou la productrice de vin a le choix de faire figurer sur l'étiquette soit : un pictogramme rond représentant une femme enceinte portant un verre à la bouche, le tout barré comme un sens interdit, soit d'inscrire la phrase suivante " La consommation de boissons alcolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant".

Cet avertissement n'est obligatoire qu'en France, à l'inverse de celui concernant les sulfites qui est obligatoire en Europe et aux Etats Unis. Ces différentes indications ont pour conséquences, l'émergence de contre-étiquettes qui se chargent de l'aspect informatif obligatoire, alors que les étiquettes "de devant" ont la tâche de donner envie et deviennent pour certaines franchement belles et/ou drôles. En juin 2012, l'indication sur certains produits utilisés pour clarifier les vins sera obligatoire dans la mesure où certains sont allergènes.

Pour l'instant nous échappons toujours -et cela grâce à certains lobbies- à une quelconque information concernant les 600 produits différents qui peuvent être ajoutés au vin à différents stades de son élaboration!! ) et on peut légitimement se demander pourquoi certains producteurs ne veulent pas de ces indications !

Bonne dégustation