La consommation mondiale de rosé a augmenté de 31 % et le nombre de pays importateurs de 16 % au cours des quinze dernières années.

La France est le 1er producteur de rosé, le 1er exportateur de rosé et le 1er consommateur de rosé (une bouteille consommée sur 3 est un vin rosé). Le Languedoc est la 1ère région productrice de rosé devant la Provence et les ventes y sont en constante progression.

Les 3 premiers pays importateurs de rosés sont les Etats-Unis, le Royaume-Unis et l'Allemagne.

En dix ans, l’export a été multiplié par 6,5 en volume et par 11,5 en valeur, générant 226,2 millions d’euros en 2017.

La progression des ventes de rosés des 3 dernières années a été de plus de 30 % par an : +36 % en volume et +38 % en valeur en 2017 !

Mais victime de ce succès, la France aura-t-elle assez de vins à proposer cette année ; en effet les deux derniers millésimes n'ont pas produit des quantités énormes.

J'insiste aussi sur le fait que le rosé est un vin à part entière, ce n'est pas un demi rouge ou un demi blanc.

La gamme des vins rosés est très diverse avec des vins offrant de nombreuses caractéristiques, tant olfactives que gustatives.

Enfin, de nombreux vins rosés de toute la France et d'ailleurs offrent de grandes qualités à condition de les acheter dans des magasins qui portent une attention toute particulière à la qualité des vins qu'ils proposent.

Bonne dégustation