Le Portugal fournit la moitié du liège qui sert à boucher 7 bouteilles de vin sur 10 dans le monde !

Un chêne liège peut vivre jusqu'à 300 voire 400 ans.

Ces arbres poussent très lentement et ce n'est seulement au bout de 50 ans que ces arbres ne deviennent rentables.

Inutile de couper les arbres pour récolter le l'écorce, il suffit de prélever l'écorce : cette opération s'appelle la levée de l'écorce.

Une première levée a lieu au bout de 25 à 30 ans, elle n'est pas utilisable pour la production de bouchon, mais sert aux revêtements pour les sols et murs, à des matériau d’isolation. Une seconde levée a lieu 9 ans après la première, celle-ci non plus ne produira pas de bouchon.

C'est enfin 9 après la deuxième levée que le liège aura les qualités requises pour la fabrication des bouchons. Un chêne liège produira du liège pendant environ un siècle et demi et subira environ 16 levées.

Après une période de 6 mois de repos, le liège sera bouilli pour gagner en élasticité, en épaisseur et pour adoucir ses tannins. Les pièces de liège seront ensuite découpées en bandes, puis perforées en bouchons. Au cours des opérations suivantes de lavage, séchage, traitement à la paraffine et au silicone pour favoriser leur extraction, les bouchons auront étaient triés environ 6 fois car seulement 15 à 30% du liège présentera les qualités nécessaires à la fabrication des bouchons d’un seul tenant, réservés aux vins de qualité.

20171130_145700.jpg

Les 80% restants seront transformés en granules, soit pour servir de combustible pour les chaudières des usines de bouchon, soit transformés en granules qui seront collés et agglomérés pour constituer des bouchons dits techniques.

20171130_145410.jpg

Les bouchons en liège sont de plus en plus concurrencés par les bouchons à vis, les bouchons en plastiques ou dans d'autres matières qui contrairement au bouchon en liège ne transmettent pas au vin l'odeur de bouchon.

(Concernant l'impact sur le vieillissement des vins bouchés avec d'autres matières que le bouchon, des tests sont en cours de réalisations. Les bouchons en liège sont peut-être plus aptes au vieillissement que les autres matières, mais cela reste à vérifier.)

Le Portugal avait perdu pas mal de parts de marché depuis l'apparition des bouchons faits dans d'autres matières que le liège. Les nouveaux consommateurs de vins étant moins tolérants par rapport à l'odeur de bouchon que les anciens consommateurs le prenant comme un défauts inhérents à cette matière.

Mais du fait de l'augmentation mondiale de la consommation de vins de qualité, l'utilisation de bouchons de liège (bouchon de qualité et bouchons techniques) tend à augmenter et le Portugal regagne des parts de marché.

Bonne dégustation