Un classique des barbecues de l'été : les sardines.

En général, on ne réfléchit pas trop : du rosé, très très frais !

D'une certaine façon, ce n'est pas la peine d'en faire des tonnes avec ce type de plat, mais...

On peut quand même se poser 2 ou 3 questions et faire des essais en matière de vin ; ici on parlera de sardines sans sauce, ni marinade.

Alors, les sardines au barbecue, ça sent BON, c'est RELEVÉ au GOÛT, un peu GRAS, pas trop IODÉ : voici donc notre équation Accords Mets & Vins wink

algebr5385.gif           +    20160610_100427.jpg      =

Un vin "coupant" le gras des sardines, avec suffisamment de caractère pour répondre à leur saveur relevée, et je pense sans tannins.

On se passera de vin rouge, sauf celles ou ceux qui ne peuvent s'en passer ! Et dans ce cas, pas trop puissant en tannins.

Plusieurs options s'offrent à nous :

  • on favorise la puissance, et dans ce cas beaucoup de vins blancs du Languedoc et du Roussillon à base de grenache blanc ou gris feront très bien l'affaire, s'il y a une touche de maccabeu ce sera parfait ; un Gaillac à base de mauzac également, avec du l'en de l'el ou pas et si une grappe de chenin traîne dans le coin cela n'en sera que mieux... pour l'acidité.
  • on favorise l'acidité et alors dirigez vous vers un Vinho Verde du Portugal, un muscadet ou encore un alsace pas trop aromatique comme un pinot blanc ou un sylvaner
  • et si vous voulez trouver un peu des deux, choisissez un vin à base
    • de rolle ou vermentino, comme on en trouve en Provence dans l'appellation Côteaux Varois en Provence, ou en Corse
    • d'ugni blanc et de clairette comme dans les appellations Palette, Cassis ou encore à Bandol

Que vous fassiez un accord d'opposition (acidité) ou de complémentarité (puissance) : la recherche de votre plaisir et votre goût en matière de vin décideront de votre choix

Bonne dégustation