• Comment c'est fait ?

En gros, on fait cuire les morceaux de veau dans de l'eau avec un bouquet garni. On garde le bouillon ; on fait une sauce blanche avec farine, beurre et le bouillon, on rajoute des jaunes d'œuf, de la crème fraîche et du citron.

On remet la viande dans la sauce, on laisse mijoter et on sert avec du riz.

Ça c'est la base, avec bien évidemment toutes les variantes, régionales et surtout familiales ; dans l'ensemble, les éléments gustatifs seront similaires, sauf si bien entendu votre recette personnelle contient du cacao, des fraises ou des concombres !

  • Les éléments gustatifs

Une viande blanche sans goût trop prononcé, des morceaux pas trop gras, du vin blanc dans le bouillon de départ ou la sauce ou les deux. Les légumes et le bouquet garni du bouillon, le riz et voilà.

Peu d'acidité, peu de gras, pas d'épices, une cuisson mijotée, de l'onctuosité et voilà notre équation Accords Mets & Vins

algebr5385.gifdont la simplicité va nous permettre de trouver le bon type de vin.

  • Les Vins

Si vous optez pour un vin rouge choisissez-le sans trop de tannins et peu alcoolisé afin de ne pas écraser la douceur du plat.

Un pinot noir du Jura, d'Alsace, de Savoie, ou de Bourgogne, de Sancerre, un grolleau de Touraine, un poulsard du Jura ou certains vins Italiens du nord de l'Italie feront l'affaire ; tout comme un gamay du Beaujolais, des Côtes d'Auvergne ou du Forez. Je crois qu'il serait préférable de boire un vin non élevé dans des foudres ou des fûts de chêne.

Si vous optez pour un vin rosé choisissez-le léger en couleur, en tanins et peu alcoolisé pour les mêmes raisons que pour les rouges.

Un rosé de Loire, d'Alsace, de Bourgogne ou de Provence léger sera à mon sens parfait.

Si vous optez pour un vin blanc choisissez-le sec, peu alcoolisé, un léger boisé dans ce cas ne serait pas rédhibitoire, et surtout une légère acidité accompagnera il me semble plutôt bien ce plat.

Un pinot blanc ou pinot Auxerrois d'Alsace, un chignin bergeron de Savoie, un Cour Cheverny à base de romorantin ; mais aussi un Gaillac à base de mauzac, un vin du Roussillon à base de maccabeu ou un Côte de Blaye dans lequel dominerait le sauvignon seront à la hauteur du challenge.

Bonne dégustation