Noël c'est la fête aux volailles... enfin ça dépend de quel côté l'on se trouve.

En tout cas pour ceux qui boivent du vin, voici quelques suggestions pour accorder vos recettes de volailles avec cette boisson merveilleuse.

Pour réussir un bon accord, quelques règles de base nous aideront dans cette tâche périlleuse du choix du vin. Si le vin ne répond pas aux attentes des participants au repas de Noël, celui qui l'a choisi en entendra parler pendant longtemps...je sais de quoi je parle no.

Quelques éléments sont à prendre en compte :

plus la chair de votre oiseau est foncée plus votre vin sera foncé

plus la chair est serrée, plus votre vin sera concentré

plus le goût est prononcé, plus votre vin sera puissant

plus la cuisson est longue, plus votre vin pourra être vieux.

Nous parlerons aujourd'hui des volailles de Noël, ce qui donne à peu près dans un ordre croissant de couleur, de texture et  de goût : poularde, chapon, caille, pintade, pigeon, canard, coq, dinde, oie.

Je m'empresse d'ajouter que d'autres éléments vont déterminer le choix du vin :   le vin de la sauce   (riesling ou vin rouge),  la farce  (foie gras, marrons), les épices (curry, cannelle, poivre), la cui sson (rôtie, mijotée), le suc re (miel, raisins, pommes, pruneaux, oranges).

Pour ce qui concerne la cuisson, on peut dire qu'une  cuisson longue  se prêtera mieux à un vin dont les  tannins sont fondus, c'est à dire un vin d'un certain âge (environ 8 à 15 ans), les cuissons p lus courtes conviendront à des vins plus jeunes. 

Dès qu'il y a du vin dans la sauce, essayez d'accompagner votre plat du même type de vin en respectant la couleur et la région.

Les farces jouent aussi leur rôle dans l'accord avec le vin en apportant du gras (foie gras), du sec (marrons), du sucre (fruits secs type pruneaux, figues, abricots, raisin) sans oublier les épices.

Voici donc l'équation qui vous permettra de résoudre l'accord Volaille - Vin : le soir du réveillon frown.

Plus sérieusement, voici quelques exemples de vins rouges qui donneront des ailes à vos volailles : Bourgogne et Bordeaux sont de grands classiques pour accompagner ces volailles, mais pourquoi ne pas essayer un Chinon, un Cahors, un Madiran, un Châteauneuf du pape, une Mondeuse de Savoie, un Bergerac, un Coteaux d'Aix, un Vacqueyras, un Gaillac, un Minervois, un Fitou, un Corbières, un Faugères, ou encore un Fronton.

Pour les vins blancs en accompagnement d'une poularde par exemple, on peut sans hésiter porter son choix sur un blanc assez puissant de Bourgogne comme un Meursault, un Chassagne ou un Puligny Montrachet. D'autres appellations offrent de très beaux vins blancs, comme par exemple Hermitage, l'Alsace en Pinot Gris, les côtes du Jura, Gaillac, et certains vins blancs du Languedoc en les choisissant avec discernement chez les meilleurs vignerons.

Si votre recette associe des éléments sucrés (pommes, miel, orange, fruits secs) et si vous êtes amateur essayez un vin légèrement moelleux que vous pourrez trouver dans certains vins d'Alsace, de Loire (Montlouis, Coteaux du Layon) ou encore le Sud-Ouest (Jurançon, Pacherenc du Vic Bilh).

Pour finir, je vous suggèrerais également d'accompagner vos volailles d'un Champagne éventuellement millésimé et de préférence à base de pinot noir.

Bon appétit et joyeux Noël