Aujourd'hui je vais vous parler d'un restaurant où j'ai eu beaucoup de plaisir à dîner il y a quelques jours.

Clément Fleckest à la barre, Carole au gouvernail, Nelly Sifferlé au sourire et Alexandre Haudenschild seconde la barre !

Tout ce monde forme l'équipage de l'Escale aux Quais à Strasbourg (ma ville natale).

D'abord le lieu est agréable, l'accueil tel une brise marine et la carte donne envie. Les vins sont à choisir sur la tablette électroniquecool et sont très bien choisis (Carole est sommelière)et a bon goût, ben oui il y a plein de vins que j'aime donc forcément.

Passons au menu : entrées (après deux amuses-bouche qui laissent à penser que la suite pourra être intéressante)

ça c'était l'Oeuf parfait, poêlée de ....des Vosges du Nord Ecume au parmesan, tartine de ....

ça la Compression de foie gras de canard et pain.......... maison

ça c'était mon entrée... je vous dis quand même : des coquilles saint jacques, de la ..... et un autre légume que je ne dévoilerai pas ! Tout était très bon, cuisson, texture, température, associations, épices etc

Ensuite les plats :

cette photo représente un Pavé de cabillaud en croûte ...... Quenelles de .... et chou rouge confit Crème de .....

et celle-ci une Variation autour du cochon qui contient dans l'intitulé du plat les mots Tandori, Ibérique et pomme de terre...ça laisse rêveur, celui qui l'a mangé en rêve encore.

La aussi de la justesse dans les associations des goûts, des cuissons, et surtout de la subtilité dans le dosage des épices et des différentes feuilles rencontrées dans l'assiette.

J'aurais bien commandé tous les desserts, mais n'en ai pris qu'un dont j'ai raté la photo mais qui s'appelait à peu près : Entremet moelleux aux quetsches épicées .....une petite merveille. J'ai quand même négocié une bouchée des desserts pris par les membres d'équipage de notre table.

Le choix des vins qui doivent accompagner plusieurs entrées et plats n'est pas toujours simple. Alors laissez-vous guider par  Carole qui saura vous orienter vers la bonne bouteille.

Ce qui s'est traduit par un vin blanc pur et fin du Domaine Saint-Nicolas de Thierry Michon en Fiefs Vendéens un assemblage de chenin, chardonnay et de groslot gris

et un vin rouge du pays Basque en appellation Iroulégy du Domaine Arretxéa 2009 assemblage de tannat, cabernet sauvignon, cabernet franc, dense, plein de sève et de fruit.

et je ne serai pas complet sans vous parler du vin qui a accompagné mon dessert dont voici la photo :

  un Tokaji de Hongrie Aszù 2005 Château Dereszla, un assemblage de cépages furmint, hárslevelü dont l'équilibre sucre acidité et la douceur donnent vraiment envie de boire des vins moelleux, un accord subtil et réussi : merci Carole.

Pour finir voici encore une mignardise qui je l'espère vous incitera à vous rendre à

Bon appétit