• Les ventes de crémant augmentent chaque année et notamment ceux de Bourgogne.

Si proche de leurs cousins champenois que ce soit par les cépages (chardonnay, pinot noir) les sols et la vinification, les crémants de Bourgogne tentent néanmoins de se distinguer dans un marché très concurrentiel.

  • Mise sur lattes

Concernant les vins effervescents (Crémant et Champagne), il faut savoir qu'à un certain stade de la vinification, les bouteilles sont mises sur lattes pour un élevage plus ou moins long. Avant la commercialisation, cet élevage va apporter aux futurs vins effervescents de la complexité, de la richesse et de la finesse.                                                    Un élevage long aura une influence déterminante sur les arômes, la finesse et la complexité du vin ; un élevage court va engendrer des vins plus simples.

La réglementation européenne n’impose qu’un délai minimum de 90 jours (environ 3 mois) pour les vins effervescents en général. Les crémants doivent rester sur lattes en bouteille entre 9 et 12 mois selon les régions. Pour les champagnes, il doit s’écouler au moins 15 mois entre le tirage et l’expédition, dont 12 obligatoirement sur lies. Le délai est porté à 3 ans pour les millésimes.

Mais rien n'empêche un producteur de prolonger le vieillissement sur latte de son vin au delà de la règlementation.

Notez qu'il existe une autre façon d'obtenir des bulles dans un vin : c'est la méthode ancestrale pour le Cerdon Bugey, la Clairette de Die méthode ancestrale et la Blanquette de Limoux méthode ancestrale. Attention, la Clairette de Die et la Blanquette de Limoux existent aussi en méthode traditionnelle... c'est simple n'est pas ?

  • Depuis le printemps 2016, ont été créées deux nouvelles mentions qualitatives afin de mieux valoriser les crémants de Bourgogne.

Le Crémant Éminent peut être un assemblage des quatre cépages bourguignons (chardonnay, pinot noir, gamay et aligoté) avec un temps de vieillissement minimum de 24 mois.

Le Crémant Grand Éminent exclusivement brut (dosage en sucre inférieur à 15 g/l), sera seulement à base des premiers jus de presse de pinot noir et de chardonnay avec un vieillissement minimum de 36 mois sur lattes ; une segmentation qui ne devrait concerner que 3 à 4 % des bouteilles. Pour les Rosés Grand Eminent,  le gamay est cependant autorisé à hauteur de 20%.

Voici les deux logos certifiant l'appartenance à l'une des deux mentions :

CREMANT_BOURGOGNE_EMINENT.jpg

Bonne dégustation